Le gouverneur du Nord-Kivu saisit le mécanisme conjoint de vérification élargi de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL) pour enquêter sur les affrontements qui ont opposé les FARDC à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru. D’après un communiqué publié ce mercredi 25 mai par les FARDC, il s’agit de mener des investigations sur l’origine de ces graves incidents.  



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.