mar. Août 16th, 2022


Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima a assuré, samedi 28 mai, qu’aucun millimètre du territoire national ne restera entre les mains de qui que ce soit.

Dans une communication officielle à Goma, il a appelé la population au calme, à la vigilance et à éviter toute initiative illégale, tendant à se substituer aux forces de défense et de sécurité.

Le lieutenant général Constant Ndima a fait cette communication alors que des affrontements opposaient l’armée congolaise aux rebelles du M23, dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo.

« Le gouverneur militaire appelle tout le monde, à la retenue. Les FARDC assurent la population qu’aucun millimètre du territoire national de la RDC ne restera entre les mains de qui que ce soit », a déclaré le porte-parole du gouverneur, le général Sylvain Ekenge.

Il dénonce toutefois des appels à la violence et à la vengeance qui s’observe depuis un certain temps.

Par contre, cet officier des FARDC a par ailleurs invité chacun « à ouvrir l’œil et à dénoncer toute présence suspecte auprès des FARDC, de la PNC, et des services spécialisés… »

Mercredi dernier, l’autorité provinciale du Nord-Kivu avait saisi le Mécanisme conjoint de vérification élargi (MCVE) pour une investigation sur de « graves incidents » occasionnés par la résurgence des attaques du M23, appuyés, selon elle, par l’armée rwandaise.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.