« Bienvenue au collège, n’arrivez pas en retard en cours ! » Nous voici plongés à Hawkins, petite ville du Midwest située dans le comté de Roane dans l’État de l’Indiana, aux États-Unis. C’est bien la célèbre ville de Mike, Will, Dustin, Eleven et les autres personnages de la série Stranger Things. Les décors, l’univers de la série, tout a été recréé dans le Cirque d’Hiver Bouglione, dans le 11e arrondissement de Paris, totalement transformé, à l’occasion de la sortie de la saison 4 de la série, jusqu’au dimanche 29 mai.

« En fait, on est vraiment dans le collège à Hawkins », réagit Hugo, 22 ans. « On voit tous les casiers avec les vêtements, les murs troués par la force des demogorgons, décrit-il, les yeux brillant. En étant fan de Stranger Things, ça nous fait bizarre d’être à l’intérieur de la série. Finalement, on rentre dans l’univers des années 80. Moi ça me donne envie de vivre dans ces années-là. »

Les décors de la série "Stranger Things" ont été recréés dans le Cirque d'Hiver à Paris, en mai 2022. (LAURIANE DELANOË / RADIO FRANCE)

Après trois ans d’attente et une pandémie mondiale, Netflix a remobilisé les fans de la série depuis des semaines. Pour ce « Stranger Things Festival », l’événement affiche complet : 10 000 places gratuites se sont écoulées en quelques minutes. Et l’esprit des années 80, c’est ce qui séduit tous les fans. « Au niveau des couleurs, des musiques, il y a une certaine ambiance, c’est ce qui me fait énormément aimer cette série », confie Léa, 24 ans, qui suit la série depuis le début, en 2016.

« J’ai vu les personnages grandir, j’attends la saison 4 depuis trois ans donc forcément, j’ai hâte de les retrouver. Je voulais absolument venir au festival, c’est une expérience unique et j’avais vraiment envie de la vivre. »

Léa, fan de la série « Stranger Things »

à franceinfo

« Il y a une ‘vibe’ un peu de Steven Spielberg aussi, je trouve beaucoup des années 80, Stephen King aussi. C’est la nostalgie, c’est la mode », raconte Solenne, âgée de 27 ans.

Solenne et Léa, deux fans de la série "Stranger Things" venues au festival à Paris, le 26 mai 2022. (LAURIANE DELANOË / RADIO FRANCE)

C’est bien pour ces fans que Netflix organise l’événement selon Joïakim Tuil, responsable communication de la plateforme. Rien à voir avec la concurrence de plus en plus forte avec Disney Plus ou Amazon Prime. « Stranger Things, c’est une série phare pour Netflix, explique-t-il, c’est presque 600 millions d’heures visionnées dans le monde entier, donc quand on imagine un événement comme celui-là, ce n’est pas dans une considération de compétition, de concurrence, c’est vraiment tourné vers les fans, nous ça nous paraissait important d’offrir cette expérience à nos abonnés. »

« Ce sont eux qui financent la création des séries et des films, ce sont eux qui ont porté la série et qui en ont fait un succès donc c’est aussi logique de le ramener au public. »

Joïakim Tuil, responsable communication de la plateforme Netflix

à franceinfo

Mais attention : cette saison 4 va encore plus loin que les précédentes, dans les codes des films d’horreur. Netflix met en garde : elle est bien réservée aux plus de 16 ans.

Le « Stranger Things festival » au Cirque d’Hiver Bouglione à Paris – Reportage de Lauriane Delanoë


écouter





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.