Les deux jours des examens hors session de l’examen d’état édition 2021-2022 se sont passés dans le calme dans la région de Beni (Nord-Kivu).

Aucun incident, même sur le plan sécuritaire, n’a été signalé dans la ville comme dans le territoire de Beni, depuis le début de ces épreuves, lundi 23 mai, ont constaté les autorités scolaires.

Des policiers et des militaires ont été déployés dans les différentes écoles où s’est déroulé cet examen pour y assurer la sécurité. Ils étaient postés aux entrées et aux alentours des centres.

« Nous venons de passer les examens dans de bonnes conditions. C’était sécurisé. Nous avions aussi des surveillants qui sont abordables et qui faisaient leur travail. Pas question d’effrayer les gens », a témoigné un élève finaliste.

Les épreuves également n’ont pas été difficiles selon les candidats.

« Aujourd’hui c’était le jury traditionnel. Comme nous sommes des chimistes industriels, nous avons fait les cours purement chimiques. Après la dissertation, aujourd’hui, on a bien travaillé, on s’est forcé. Hier (lundi) et aujourd’hui (mardi) j’évalue l’examen moyennement », a raconté un autre élève.

Les chefs de la sous division de Beni-ville, Bulongo et Oicha se félicitent également du bon déroulement de ces épreuves hors session.  



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.