Près de trente-cinq mille candidats sont inscrits à l’examen d’état cette année, dans la province du Kwilu avec une augmentation du nombre des filles.

Justin Dieudonné Nimba, inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Kwilu 2, située dans la ville de Kikwit (Kwilu) se félicite de cette hausse de plus de 5,5%, de la participation des filles aux épreuves de l’examen d’état édition 2021-2022 par rapport à l’édition dernière. 

« Quant à l’effectif attendu pour notre province éducationnelle, il est de 34.143 candidats inscrits dont 15.072 filles. Soit les filles représentent 44,1%. En comparaison aux inscrits de hors sessions écoulées, c’est-à-dire 2021, nous observons une diminution des effectifs de l’ordre de 143 candidats de moins, soit 0,42 % dans l’ensemble. Les filles quant à elles de façon particulière, ont connu une augmentation de 779 candidates, soit 5,5 % par rapport à l’effectif de la session écoulée », révèle l’inspecteur Justin Dieudonné Nimba.

L’inspecteur principal provincial de Kwilu 2, justifie l’augmentation des effectifs de filles inscrites cette année par la prise de conscience par les concernées elles-mêmes ainsi que par leurs parents. Plusieurs campagnes de sensibilisation avaient été initiées dans cette province éducationnelle, sur l’importance de scolariser les filles.

Il parle, toute fois, de la déperdition de plusieurs candidats de sexe masculin aux examens d’état, à hauteur de plus de 0,4 % par rapport aux inscrits de l’année dernière.

« Les garçons ont connu une diminution considérable de 922 candidats soit 4,6 %. Ce qui doit nous interpeller tous. La ville de Kikwit, chef-lieu de notre province éducationnelle qui nous reçoit avec ses 32 centres, elle a 10.146 candidats dont 4.888 filles soit 48,2% », a indiqué l’inspecteur principal provincial.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.