mar. Août 16th, 2022


Image illustrative

Plus de 5 villages du territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu, se sont vidés de leurs populations, depuis mardi 2 aout, au lendemain de la reprise des combats entre les forces armées de la RDC et le groupe terroriste M23.

Selon les informations de la Radio Okapi, il s’agit de villages Kabaya, Kanombe, Nkokwe, Rubumba et environs se ruent vers Rumangabo monument, Katale, Bushenge et Bugomba sur l’axe Goma-Rutshuru, outre le poste frontalier de Bunagana qui est sous occupation du mouvement M23.

Cette source ajoute que les affrontements entre FARDC et M23 ont repris dans matinée de mardi 2 Août après une accalmie observée pendant seulement quelques heures, dans la localité de Kanombe par exemple.

Des tirs nourris ont été entendus jusque mardi dans la soirée et ont provoqué une psychose dans la région, occasionnant un déplacement massif des populations.

Des sources dans la région affirment également que le M23 aurait renforcé ses positions en troupes et munitions.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.