Le forum pour l’unité et la réconciliation des leaders Katangais, a été clôturé hier dimanche 22 mai, par une messe dite à la cathédrale saints Pierre et Paul à Lubumbashi.

Au total, 400 participants ont été présents, dont l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila.

Peu avant la fin de la messe de clôture de ces assises, plusieurs recommandations ont été lues.

Il s’agit :

1. La création d’un cadre permanent de concertation, résolution des conflits entre filles et fils du Katanga ;

2.La création et la mise en place d’une Commission spéciale du Katanga pour les questions de développement intégré et investissement du Katanga et ;

3.La création d’un centre d’études et des recherches Katangais.

Aux filles et fils du Katanga

5.Donner les meilleurs d’eux afin d’accomplir leurs rôles pour le développement de l’espace du Katanga et de la RDC ;

6.Faire le serment de MZee Laurent Désiré Kabila de ne jamais trahir le Congo, en vue de s’engager à ne jamais trahir les Katangais ;

7.Préserver l’unité du Katanga et de lutter contre toute menace à l’identité Katangaise d’où qu’elle vienne et ;

8.Garantir la maîtrise de l’espace politique, socio-économique et culturel du Katanga.

Aux autorités politico-administratives du Katanga

9.Mettre fin à toutes les milices constituées des partis politiques ;

10.Pendre sans délai les édits pour la protection de la cartographie des zones agricoles et coutumières ;

11.Œuvrer pour favoriser l’avènement rapide du fédéralisme dans le pays ;

12.Initier une loi devant aboutir à l’uniformisation nominale de toutes les provinces issues du démembrement du Katanga, en mettant en exergue la dénomination « Katanga » comme l’avait déjà suggéré les évêques membres de l’assemblée épiscopale et ;

13.Arrêter toute spoliation et s’opposer à toute prédation tant interne qu’externe.

Aux autorités nationales de la RD Congo

14.Mettre fin au fil migratoire massif opéré sans aucun respect de la dignité humaine et perturbant l’ordre social et public ;

15.Libérer les frères et sœurs Katangais détenus pour des causes politiques dans l’esprit de la réconciliation nationale ;

16.Créer les conditions de retour au pays et dans la province, des sœurs et frères injustement traqués qui sont en exil et ;

17Réserver l’octroi des zones d’extraction artisanale des minerais en priorité aux populations locales autochtones et des gisements miniers conformément à l’esprit du Code minier révisé de 2018.

L’ancien président de la République, Joseph Kabila, a insisté sur le respect et la mise en œuvre de ces recommandations pour avoir enfin un Katanga «uni et fort».

Ouvert mardi 17 mai dernier, le forum pour l’unité et la réconciliation des Katangais a été clôturé par une messe d’action de grâce, conduite par Mgr Fulgence Muteba, où Joseph Kabila et Moïse Katumbi ont finalement décidé de faire la paix. Ils se sont serrés la main, en signe de réconciliation.

Samyr LUKOMBO



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.