La MONUSCO a rendu hommage, ce dimanche 29 mai, aux soldats de la paix, déployés en RDC.

Cette activité qui se tient à Goma (Nord-Kivu) s’est inscrite dans le cadre de la journée internationale des casques bleus, célébrée le 29 mai de chaque année.

Des millions de casques bleus travaillent pour le retour de la paix dans plusieurs régions du monde.

La résolution 2612 du Conseil de sécurité de l’ONU autorise à la MONUSCO de maintenir l’effectif à 13 500 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers et 1 050 membres d’unités de police constituées.

Ces hommes et femmes travaillent durement pour restaurer la paix en RDC, essentiellement dans les régions du Kivu et de l’Ituri.

Ils ont réussi mission d’assurer la protection « efficace, rapide, dynamique et intégrée » des civils menacés dans les provinces de la RDC, où la mission est actuellement déployée. 

Ces soldats de la paix aident également le gouvernement congolais à « accélérer » l’appropriation nationale de la réforme du secteur de la sécurité, en l’appuyant dans l’élaboration d’une stratégie nationale. 

Le chef de l’information publique de la MONUSCO à Goma (Nord-Kivu), Amadou Ba Il a rappelé « que le métier des armes est fait du sens du devoir et de l’esprit de sacrifices ».

Cette année, la journée internationale des casques bleus est placée sous le thème : « population, paix, progrès et l’importance de partenariat ».

L’Assemblée générale de l’ONU avait proclamé le 29 mai la journée internationale des casques bleus des Nations-unies, par la résolution 57/129 du 11 décembre 2002.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.