mar. Août 16th, 2022


Le Rwanda est accusé de soutenir l’armée révolutionnaire congolaise (M23) dans ses attaques contre les FARDC à l’Est de la République Démocratique du Congo. Selon plusieurs affirmations, les rebelles du M23 sont soutenus notamment militairement par le pays de Kagame.

Réagissant face à cette situation, le député national Gratien Iracan n’est pas pour ces affirmations. Il affirme que le problème à l’Est n’est ni le Rwanda ni l’Ouganda moins encore le Burundi.

« Le problème n’est ni le Rwanda ni l’Ouganda moins encore le Burundi. Les réformes de nos forces de sécurité conformément aux résolutions et recommandations de l’Assemblée nationale ont été bloquées. » a-t-il pensé.

A lui d’ajouter : « Il faut plutôt poursuivre @CMbosoNkodia et @LukondeSama pour haute trahison »

Pour ce faire, l’élu de Bunia en Ituri promet de saisir la haute Cour.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.