Le député national Josué Mufula est également préoccupé par la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo avec les affrontements ces derniers jours entre l’armée nationale et les rebelles M23.

Alors qu’il devait regagner la capitale Kinshasa, l’élu de Goma dit rester dans sa ville pour mobiliser et organiser la jeunesse afin de soutenir les FARDC et se prendre en charge contre l’ennemi. Il salue la résistance des FARDC mais déplore la faiblesse de services de renseignement.

« Nous saluons la résistance et la montée en puissance de nos FARDC qui font face à l’ennemi pour bouter l’ennemi hors du territoire national et protéger l’intégrité de notre territoire national. Malheureusement il faut déplorer tout de même le déficit, la faiblesse de nos services des renseignements parce qu’il y a quelques mois ici à Goma on observe des taxi-mans motos qui ne connaissait ni la ville ni les quartiers. Moi-même je devais regagner Kinshasa mais je reste là pour résister ensemble avec la population » a fait savoir Josué Mufula.

Ainsi, le député Josué Mufula se dit prêt à réintégrer s’il le faut en tout cas l’armée nationale pour défendre la RDC.

« Personnellement je suis prêt à réintégrer s’il le faut en tout cas l’armée pour défendre patriotiquement la terre de nos ancêtres » a-t-il ajouté.

Concernant l’appui de l’armée rwandaise aux M23, M. Josué Mufula condamne ce qu’il appelle d’agression de la pays du pays de Paul Kagame





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.