mer. Août 17th, 2022



Les rebelles des ADF ont installé au moins huit bastions dans les différentes localités de la chefferie de Walesse Vonkutu, dans le territoire d’Irumu (Ituri), ont alerté mardi 24 mai des sources locales.  

Ce groupe armé se réorganise pour planifier des attaques contre la population locale, qui vit dans une psychose, selon les sources de sécurité et l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH), qui ont fait ce constat depuis plus d’une semaine.
 
D’après le rapport sécuritaire de la CRDH, ces rebelles armés ont érigé leurs bastions dans les localités de Mutweyi, Kasoko, Bekembela, Carrière, Apakolu, Ntume, Kazaroho et Monge.

Selon cette ONG, « c’est depuis le 13 mai dernier que des mouvements de ces ADF sont constatés dans ces entités ». D’autres, avance-t-elle, se regroupent chaque matin dans les concessions agricoles de Kahehero et Mboliedavers Ndimo et Idohu. Dimanche dernier, ils ont tué une personne à Ntume et pris en otage une dizaine d’autres habitants.  

La CRDH redoute l’intensification des violences par ces rebelles dans la zone, où il n’y a pas la présence des FARDC. Cette présence des rebelles des ADF empêche la population d’accéder aux champs. Certains habitants s’apprêtent déjà à quitter la région pour se mettre à l’abri des attaques de ces rebelles.

Le porte-parole de l’armée en Ituri se réserve pour le moment de tout commentaire, à ce sujet. Cependant, il demande à la population de faire confiance à son armée. 



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.