Huit militaires appartenant aux forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC ) ont été condamnés à la peine de mort ce vendredi dans la journée par La Cour militaire opérationnelle de la province de l’Ituri après avoir rendu son verdict sur le dossier . Ces soldats congolais ont été reconnus coupables pour la vente des munitions aux différents groupes armés locaux ou étrangers dans cette partie du pays .

Deux de leurs collègues soupçonnés aussi du dossier ont été acquittés par cette instance judiciaire pour des preuves évidemment insuffisantes . Par ailleurs, des condamnés à la peine de mort ont été démis de leurs fonctions de militaires et renvoyés définitivement à l’armée.

Selon nos confrères de Actu30, Trois autres, notamment Solange Makusi Lotsove qui avait été arrêtée avec des armes et plusieurs munitions, ont écopé aussi de la peine de mort, pour participation à un mouvement insurrectionnel.

La même instance judiciaire de la province a décidé de mettre de côté un civil et un officier de l’armée pour également manque de preuves de culpabilité .Signalons que les condamnés disposent chacun 5 jours pour faire appel.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.