Accompagné de son épouse, il s’est recueilli devant un mémorial improvisé avec les photos des 19 enfants tués.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Cela ressemblait presque à un chemin de croix. Le président américain Joe Biden a défilé lentement, dimanche 29 mai, devant de grands portraits des enfants tués mardi dans une école à Uvalde, au Texas. Accompagné de son épouse Jill Biden, il s’est recueilli et signé devant un mémorial improvisé près du lieu de la tuerie, agrémenté de croix portant les noms des victimes, de fleurs et de peluches.

La First Lady a déposé un bouquet devant un petit mur de briques portant le nom de l’école primaire Robb. Puis le couple, portant habits sombres et lunettes noires, s’est dirigé vers une rangée de grandes photos ornées de fleurs blanches, montrant les visages des enfants tués, âgés d’entre 9 et 11 ans. Dix-neuf enfants et deux enseignantes sont tombés sous les balles de Salvador Ramos, lui-même âgé d’à peine 18 ans.

Ils les ont passées en revue, Joe Biden secouant la tête à un moment, comme encore incrédule devant la tragédie, tandis que Jill Biden effleurait chaque visage d’une caresse. Le couple a ensuite participé à une messe et rencontré des proches des victimes, des survivants et des membres des équipes de secours. Depuis le massacre, les premiers témoignages des élèves sortis vivants de l’école Robb ont donné un aperçu du cauchemar qu’ils ont vécu. Le délai d’intervention de la police sur les lieux de la fusillade a provoqué une forte polémique, et un mea culpa des autorités texanes.





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.