A Kinshasa, la population peine, depuis quelques jours, à se déplacer à la suite de difficulté des transports en commun.

 

Les conducteurs des bus, taxis-bus et motos attribuent cette situation à la pénurie de mazout à la pompe.

 



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.