mer. Août 17th, 2022


Au total, 11 détenus se sont évadés, lundi 23 mai dernier, de lamigo du parquet près le Tribunal de Paix d’idiofa, dans la province du Kwilu.

L’information a été confirmé par le chef de dudit parquet, Dominique Mulumba à Actualité.cd, qui parle de la négligence de la part du policier commis à la garde, du reste mis aux arrêts. Il indique par ailleurs que les enquêtes sont d’ores et déjà lancées pour retrouver les détenus en fuite.

«Les enquêtes sont en cours, nous avons lancé des avis de recherche pour retrouver les détenus en cavale et aussi le policier négligeant est déjà aux arrêts. Nous attendons les résultats de nos avis de recherche. Nous en recherchons 9 parce que deux ont déjà été récupérés », déclare-t-il.

Pour sa part, le coordonnateur de la société civile d’idiofa, Arsène Kasiama, parle, lui, de la négligence du corps du garde, qui n’avait pas pris soin de fermer la porte.

«C’est sur imprudence de ces gardes quand ils faisaient sortir les prisonniers pour aller pisser, ils n’ont pas fermé la grille de l’extérieur et les prisonniers ont compris que c’était ouvert et ils se sont empressés pour fuir », a déclaré Arsène Kasiama, coordonnateur de la nouvelle société civile.

Arsène Kasiama de poursuivre :

« Dans tout cela à la base, c’est l’encombrement au niveau de cette cellule. Comme les sièges sont incomplets, les deux sièges au niveau du parquet, il n’y a qu’un seul magistrat. Au niveau du tribunal, un seul magistrat aussi. C’est difficile de siéger pour traiter les dossiers de ces gens-là et c’est comme ça tellement qu’ils sont nombreux, c’est ainsi qu’il y a eu évasion ».

Le parquet près le tribunal de paix d’idiofa enregistre jusque-là deux cas d’évasion à cours de cette année.

Samyr LUKOMBO



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.