mer. Août 17th, 2022



Le déplacement de Michelle Bachelet, la Haut-commissaire aux Droits de l’Homme des Nations Unies dans la région chinoise du Xinjiang est « une visite cruciale, une occasion unique de dénoncer les violations massives envers les Ouïghours« , explique mardi 24 mai sur franceinfo Jean-Claude Samouiller, vice-président d’Amnesty International France. Il espère que cette visite aboutira à un rapport sur ce que l’ONG qualifie de « crimes contre l’humanité ».

franceinfo : Qu’est-ce que vous attendez de ce déplacement de Michelle Bachelet ?

Jean-Claude Samouiller : Ces six jours de visite de Michelle Bachelet en Chine, c’est une visite cruciale, qu’avec d’autres ONG nous demandions depuis longtemps. C’est une occasion unique de dénoncer les violations massives dans le Xinjiang envers les populations ouïgoures mais également les autres minorités musulmanes. Nous avons publié un rapport il y a un an et nous considérons que nous sommes en face de crimes massifs contre l’humanité.

« Un véritable défi pour Mme Bachelet, parce qu’il va falloir qu’elle engage un bras de fer avec les autorités chinoises, qui vont tout faire pour dissimuler la vérité. »

Jean-Claude Samouiller, vice-président d’Amnesty International France

à franceinfo

Et il faut vraiment veiller à ce que l’ONU ne soit pas instrumentalisée et pas rendue complice des autorités chinoises. Il va falloir que cette visite se fasse sans entrave. Avec des entretiens avec les victimes ou avec leurs proches. Et tout laisse supposer que ce sera vraiment très difficile.

C’est la première responsable onusienne des Droits de l’Homme à se rendre en Chine depuis 2005. Est-ce que c’est déjà une avancée ?

C’est une avancée (…) Mais attention à ce que Mme Bachelet puisse rencontrer les victimes, ou des interlocuteurs significatifs, selon un itinéraire qu’elle aura décidé, et qu’elle ne soit pas conduite par les autorités chinoises qui lui montreront ce qu’elles auront envie de lui montrer. Lors de précédentes visites en Chine, un certain nombre d’opposants étaient enfermés, d’autres personnes avaient été entraînées pendant des jours et des jours à répondre ce que voulait dire Pékin, donc attention à la manipulation et l’instrumentalisation.

Amnesty International fait partie de 192 ONG qui réclament la publication d’un rapport sur les abus commis au Xinjiang, rapport qu’on attend toujours ?

Ce rapport est écrit, les faits y ont été compilés par le Haut-commissariat aux Droits de l’ONU. Nous attendons avec impatience sa publication depuis six mois. Il ne faudrait pas que le compte rendu de la visite de Mme Bachelet reste dans les placards.

« Il faut que la communauté internationale sache que dans le Xinjiang, il y a plus d’un million de personnes qui sont dans les camps de redressement. »

Jean-Claude Samouiller

à franceinfo

C’est vraiment une éradication de la culture ouïghoure, de la langue ouïghoure, de la religion ouïghoure. C’est de la torture systématique, de la surveillance de masse de la population. La population du Xinjiang est sûrement la population la plus surveillée au monde. Donc il faut que ces persécutions cessent, que ces crimes contre l’humanité cessent. Et c’est pour ça que cette visite de l’Onu est si importante, à condition qu’elle ne se rende pas complice des autorités chinoises.

Pour résumer, qu’est-ce que vous attendez de Michelle Bachelet et de l’Onu ?

Nous attendons qu’il y ait un rapport qui soit publié et qui soit le plus exhaustif possible pour démontrer toutes les exactions à l’encontre des Ouïghours et des autres minorités musulmanes. C’est démontrer les conditions de vie dans les camps de redressement, la torture, que ce soit par manque de sommeil ou par manque d’eau, de nourriture ou par la position de la chaise du Tigre. C’est documenter les séparations des familles, avec des enfants qui sont séparés de leurs parents. C’est démontrer les persécutions qui sont faites aux personnes qui veulent vivre leur religion. Nous l’avons documenté il y a un an dans un rapport très complet. Mais si l’ONU pouvait publier un rapport, ça aurait encore plus de poids et la communauté internationale serait au courant de ce qu’il se passe réellement dans cette province.





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.