Ils ont été intraitables jusqu’au bout. Comme le symbole d’un championnat maîtrisé, l’AC Milan s’est offert, dimanche 22 mai, un dernier succès face à Sassuolo (3-0), synonyme du titre de champion d’Italie, en Serie A. Onze ans après le dernier sacre, en 2011, les Rosseneri goûtent de nouveau au bonheur grâce, notamment, à un nouveau doublé de son attaquant Olivier Giroud, auteur de 11 buts cette saison. Avec cette victoire finale au bout des 38 journées, c’est un 19e Scudetto qui vient garnir l’armoire à trophées déjà bien remplie de l’AC Milan.

L’Inter Milan termine déçu au deuxième rang du championnat, deux points derrière son rival historique, malgré sa victoire écrasante face à la Sampdoria (3-0). Le but d’Ivan Perisic, et le doublé de Joaquin Correa, n’auront donc pas suffi aux Nerazzurri pour conserver leut titre national.

Le premier à crier sa joie au micro de DAZN, en Italie, est Stefano Pioli, l’entraîneur de l’AC Milan : « Mes joueurs vraiment sont des phénomènes. Je suis heureux pour eux, pour moi, mon encadrement, les dirigeants, pour les supporters, pour tout ce monde du Milan qui mérite ce scudetto. » Car ce succès final s’est bâti sur une saison de très haut vol pour les Rosseneri, avec 26 succès à la clé. « On le mérite pour notre travail et pour y avoir toujours cru. On a été plus réguliers, mes joueurs n’ont jamais lâché », a poursuivi Pioli.

Theo Hernandez savoure le titre de champion d'Italie avec son entraîneur Stefano Pioli, après la victoire à Sassuolo, le 22 mai 2022. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Des propos largement appuyés par l’un de ses atouts majeurs : Theo Hernandez. Le latéral gauche du Milan AC, international français, n’a pas tari d’éloges sur son technicien : « C’est un entraîneur incroyable, il m’a changé comme personne et comme joueur. On gagne aussi grâce à lui ».





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.