La ministre des Mines, Antoinette N’Samba a exprimé, jeudi 26 mai, la volonté du gouvernement d’assainir l’artisanat minier pour « faire taire les armes dans l’Est de  la RDC ».

 

Elle l’a dit à la clôture de la Table ronde sur la gouvernance minière, à Kinshasa.

 

Antoinette N’samba a indiqué qu’il y a « une corrélation entre l’exploitation minière artisanale et la persistance des groupes armés surtout dans la partie Est du pays ».

  

« Dans l’Est du pays, nous avons la guerre et vous avez suivi par la voie des ondes, ce n’est qu’à cause des minerais du Congo. Et l’artisanat minier, si nous arrivons à l’assainir, je pense que les bonnes choses viendront dans l’Est du pays et nous pourrons taire les bruits des bottes », a-t-elle assuré.

 

Les participants à ce forum ont émis les vœux de voir le secteur minier contribuer plus au développement socio-économique du pays.

 

Ils ont reconnu que ce développement passe notamment par la transformation, au niveau local, des minerais avant leur exportation.

 

Ces séminaristes ont cependant noté des avancées sur terrain avec notamment la mise en marche prochaine d’une raffinerie, à Bukavu (Sud Kivu).

 

Cette table ronde a été organisée par le ministère des Mines et un consortium d’ONG regroupées au sein du projet « Madini Kwa Amani na Maendeleo ».



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.