Les commerçants exerçant les activités entre le Burundi et la RDC, ont invité dimanche 22 mai, Evariste Ndahishimiye et Félix Tshisekedi à faciliter les échanges commerciaux entre leurs pays.

Ils plaident notamment pour la baisse ou la suppression des frais du test Covid-19 à la frontière de Gatumba (Burundi).

« Nous transportons les petits commerçants et nous payons 20 USD à chaque fois qu’ils voyagent dont 5 USD du côté congolais et 15 autres du côté burundais. Si on pouvait réduire jusqu’à 5 USD du côté burundais, si pas supprimer carrément ces frais de test COVID 19 », a réclamé le gérant d’une agence des transports en commun, au Burundi, Désiré Yakwiza.

Il a également souhaité que les deux chefs d’Etat réhabilite la route du côté congolais entre Kavimvira et Kamanyola.

« Avant la Covid- 19, on avait l’habitude de passer par la Ruhwa [NDLR : Une localité rwandaise], on voudrait que le Burundi donne l’accès vers la frontière Ruhwa pour qu’on passe par le Rwanda », a sollicité Désiré Yakwiza.

De son coté, le commissaire du marché Sioni, Joseph Dukundane, ces difficultés de voyage y ont ralenti les activités commerciales.

Il a précisé que sur 42 agences de transports en commun qui logeaient dans ce marché, il ne reste qu’une trentaine encore opérationnelle.

Les Congolais exportent des pagnes pour femmes qu’ils vendent au marché Sioni (Burundi) et de là, ils importent des denrées alimentaires de toute sorte vers la RDC.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.