mer. Août 17th, 2022


Celui qui était jusque-là président du groupe LR à l’Assemblée nationale a annoncé quitter sa fonction et se mettre en retrait du parti dans une interview au « Figaro », jeudi.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

La sanction est vite tombée. Le parti Les Républicains va investir un candidat face à Damien Abad, dans la 5e circonscription de l’Ain, en vue des élections législatives, a appris France Télévisions jeudi 19 mai. Julien Martinez, conseiller municipal d’Oyonnax, a eu confirmation de son investiture par Christian Jacob jeudi soir, et déposera sa candidature en préfecture vendredi, date limite pour ce faire, selon nos informations.

>> Législatives : suivez les dernières informations dans notre direct

L’annonce avait été faite un peu avant sur Twitter par Eric Ciotti, qui a dénoncé au passage une « attitude indigne et méprisable de Damien Abad qui trahit la confiance de ses collègues pour un poste de ministre ».

Pas de candidat LREM face à Damien Abad

Pressenti pour entrer au gouvernement, Damien Abad a annoncé au Figaro (article réservé aux abonnés) quitter la présidence de groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale et se mettre en congé du parti. « Nos différences se sont accélérées ces dernières semaines avec les décisions du bureau politique et les choix de la présidentielle au second tour. J’en tire les conséquences aujourd’hui », justifie-t-il, citant notamment la politique du « ni-ni » (ni Emmanuel Macron, ni Marine Le Pen). Celui qui assure rester « un homme de droite » dit vouloir faire preuve « de clarté, de cohérence et de responsabilité » et réfute être dans une « logique de marchandage » pour entrer au gouvernement.

La majorité présidentielle n’avait investi aucun candidat face à des députés LR présentés comme Macron-compatibles, tels Constance Le Grip ou Damien Abad.





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.