La mission onusienne en République Démocratique du Congo, présidée par Bintou Keita, s’est officiellement prononcé sur la loi électorale qui est en cours d’examen à l’assemblée nationale. Dans une lettre adressée aux membres du présidium de l’union sacrée de la nation, Bintou Keita rappelle que la résolution 2612 du Conseil de sécurité des nations unies demande à tous les acteurs politiques de s’employer avec l’appui de la Monusco à mettre en place un processus pacifique, transparent, inclusif et crédible en vue de prochaines échéances électorales.

La Représentante du secrétaire général de l’ONU appelle au respect de la constitution et de la loi électorale en notant que cette dernière sera la colline vertébrale du processus électoral.

Concernant le boycott des travaux d’examen de la nouvelle loi électorale par l’opposition qui réclame un consensus, Bintou Keita pense qu’il faut réouvrir toutes les décisions déjà actées par les institutions du pays.

Par ailleurs, la Monusco souligne au présidium de l’union sacrée de la nation l’importance stratégique de la révision de la loi électorale pour la crédibilité des scrutins et la tenue d’un processus électoral inclusif et apaisé.

JJ Kitenge





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.