Les Lyonnaises ont décroché leur quinzième sacre sur la scène nationale, dimanche soir, en battant le PSG chez lui (0-1), lors de la 21e journée.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Un nul lui aurait suffi, mais l’Olympique lyonnais a terminé la saison de D1 Arkema avec l’envie de bien faire les choses. Un an après avoir échoué à un souffle du Paris Saint-Germain, les Fenottes sont redevenues championnes de France dimanche 29 mai, en s’imposant justement chez leurs rivales, à Jean-Bouin (1-0). Un but rapide de Catarina Macario (3e) a permis de valider le 15e sacre national de l’histoire de l’OL, à une journée de la fin du championnat. 

La 22e journée, face à Issy à domicile, n’aura plus le moindre enjeu mais permettra de fêter le titre devant son public. Surtout, en reconquérant le titre, les Lyonnaises peuvent changer le sens de la saison 2020-2021. Cette dernière ne sera plus retenue comme celle du vacillement de sa domination, mais comme une erreur de parcours après quatorze sacres consécutifs. La fin de saison est idyllique pour les joueuses de Sonia Bompastor, une semaine après leur victoire éclatante contre le Barça en finale de Ligue des champions (3-1).

Pour Paris, le championnat était déjà perdu avant même cette 21e journée. La défaite à l’aller contre l’OL, dans un championnat où la course en tête se fait à deux, avait déjà donné la tendance en novembre (1-6), au moment où l’affaire Kheira Hamraoui éclatait. Les deux matchs nuls et vierges contre Montpellier et le Paris FC ont également pesé dans la balance, pendant que Lyon faisait le plein (à l’exception d’un nul 1-1 à Saint-Etienne en mars).

La nouvelle de la perte du titre était attendue. En revanche, la sortie sur blessure de Marie-Antoinette Katoto à la veille de la liste de Corinne Diacre pour l’Euro 2022 (6 au 31 juillet) est un pépin de plus dont la joueuse et l’équipe de France se seraient bien passés. Touchée à la cuisse, l’attaquante des Bleues est sortie à la 77e minute, mais aucun détail n’a encore filtré quant à la gravité de la blessure.

actualités
analyses
vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet


tout l’univers D1





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.