Un calme est observé, depuis ce jeudi 26 mai, sur différentes lignes de front entre les FARDC et le M23, en territoires de Rutshuru et Nyiragongo (Nord-Kivu).

C’est notamment dans la zone de Kanombe, groupement Kisigari, et à Kibumba.

Aucune détonation n’a été entendue toute la nuit dernière, jusqu’à ce vendredi 27 mai, sur la ligne de front entre l’armée et la rébellion du m23 dans la zone de Kibumba. 

La situation est identique à Kanombe, en territoire de Rutshuru.

Les FARDC contrôlent Kanombe depuis hier jeudi, indiquent certains habitants et autorités coutumières locales.

Cependant, rien n’évolue sur les lignes de front, en territoire de Nyiragongo et chaque partie contrôles ses positions conquises il y a deux jours de cela.

RDC : nouveaux combats entre l’armée et la rébellion du M23 à Rutshuru

Les rebelles du M23 occuperaient plusieurs villages du groupement Kibumba et Buhumba, même s’ils ne sont pas visibles sur la route principale.

Le porte-parole du gouverneur, parle quant à lui, d’une avancée significative de l’armée vers Kibumba et Buhumba, pour reprendre le contrôle total de cette zone.

D’autre part, le trafic routier entre Goma-Rutshuru, sur la nationale numéro 2 (RN2), n’est pas aussi autorisée, par l’autorité provinciale, même si certains usagers forcent depuis hier jeudi le passage.

C’est le cas des motards qui ont forcé le passage pour assister les FARDC engagées au combat, en eau et nourriture, indique la société civile de Nyiragongo.

Du coté de Rutshuru, d’autres sources renseignent que ce vendredi, une centaine de véhicules qui stationnaient à Kiwanja, entre autres, ont quitté pour tenter le passage vers Goma.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.