Le M23 a lancé, tôt ce mercredi 25 mai, les attaques simultanées contre des positions des FARDC, à Kibumba, territoire de Nyiragongo et autour de Tchanzu, Runyoni et Kanombe, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon plusieurs sources concordantes, ce mouvement rebelle a tenté de reconquérir les collines de Tchanzu et Runyoni, en territoire de Rutshuru, qu’ils avaient perdues à l’issue des affrontements d’y a trois jours.

Les mêmes sources signalent une autre attaque des supposés militaires rwandais à Kanombe, en territoire de Rutshuru. C’est à une dizaine de kilomètres du camp de Rumangabo.

Les populations de Bunagana a été saisie d’une panique consécutive aux détonations d’armes lourdes.

Alors que les villages Kanombe et Nyesisi, dans le groupement Kisigari, se vident des leurs habitants qui se dirigent vers Rugari ou Rutshuru-centre.

Les affrontements entre le M23 et l’armée ont également repris, à Mwaro, près de la nationale numéro 2, en territoire de Nyirangongo.

Des sources sur place renseignent que ce mouvement rebelle aurait déjà occupé une partie importante de Kibumba et avancerait vers Buhumba en direction de Goma,chef-lieu du Nord-Kivu.

De son côté, le porte-parole de Sokola 2 n’a pas été disposé à fournir plus de détails sur ces accrochages.  

La route Goma-Rutshuru est de nouveau coupée au niveau de Kibumba, à la suite de ces violents combats.

Tous les véhicules en partance pour le Grand Nord sont bloqués vers Kibati, précisent nos sources.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.