Les affrontements à Kibumba, situé à 25 kilomètres au nord de Goma, auraient forcé environ dix mille personnes à fuir vers les localités de Rugari et Kibati, proche de Goma (Nord-Kivu) Ces déplacés ont besoin urgemment de l’aide humanitaire dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo, a alerté le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) mercredi 25 mai.

Le mouvement du déplacement des populations de Kibumba et Buhumba s’est poursuivi ce mercredi matin, où on observe un afflux à l’école primaire Kahembe à Kanyaruchinya.

Selon des sources humanitaires, environ vingt-six mille personnes ont été déplacées depuis la reprise des violences le 22 mai à Rutshuru.

Un bon nombre d’entre elles ont fui vers l’Ouganda, rejoignant ainsi environ dix-neuf mille autres qui y étaient déjà depuis les affrontements de mars.

En plus, vingt-quatre mille autres déplacés sont répartis dans les villages de la zone de santé de Rwanguba, où ils vivent dans des sites improvisés, dont des églises et écoles. D’après OCHA, ces personnes ont urgemment besoin de nourriture et d’articles ménagers essentiels.

La communauté humanitaire se mobilise

Les activités socio-économiques autour de Jomba sont paralysées depuis le début des combats.

Selon des sources humanitaires, au moins dix-neuf mille personnes ont été privées d’aide vitale à cause de la suspension d’activités humanitaires dans les localités proches de Bunagana, où des combats ont été signalés le 23 mai.

Les acteurs humanitaires craignent l’extension des affrontements dans ces zones. La communauté humanitaire s’est réunie à Goma cet après-midi pour discuter d’un plan de contingence/préparation aux urgences.

OCHA dit prévoir une mission à Rutshuru d’ici la fin de la semaine pour appuyer la coordination humanitaire sur le terrain.

Plusieurs localités sont occupées, depuis ce mercredi 25 mai matin par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) à Rutshuru et Nyiragongo. Elles sont tombées après de violents combats ayant suivi des attaques simultanées du M23 contre les positions des FARDC dans ces deux territoires du Nord-Kivu. La circulation la route Goma – Rutshuru reste aussi coupée au niveau de Kibumba.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.