Les consultations des membres des groupes armés et des leaders communautaires débutent dimanche 22 mai à Bukavu. Les représentants des groupes armés encore actifs dans les provinces du Sud-Kivu, Tanganyika et Maniema sont déjà sur place, afin de préparer la deuxième phase de la rencontre de Nairobi « dans les prochains jours ».

Les représentants des communautés tribales du Sud-Kivu sont les premières à être consultées par la délégation mixte présidence de la RDC-Ambassade du Kenya, arrivée à Bukavu à la mi-journée du 22 mai.

Il s’agit notamment des Banyamulenge, Bafuliro, Bavira, Bembe, Rega, Banyindu, Batembo, Hutu, et d’autres encore. Ces communautés regorgent les groupes armés congolais actifs dans la partie Nord du Sud Kivu en territoire de Kalehe, ainsi que dans la partie Sud en territoires de Fizi, Mwenga et Uvira.

Ensuite viendra le tour des consultations directes avec les représentants des groupes armés du Sud-Kivu, du Maniema et de Tanganyika.

L’équipe présidentielle est conduite à Bukavu par le professeur Serge Kabeya Tshibangu, mandataire spécial du Président de la République et point focal de la Présidence de la République à l’EAC ; le général-Major François Kabamba, conseiller militaire du Président de la République et l’Ambassadeur John NYAKERO.

La partie Kenyane est conduite par l’ambassadeur Wanyonyi George Masafu.

Les travaux de Bukavu qui se déroulent au quartier général de la MONUSCO se clôturent le mardi 24 mai 2022.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.