La ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine Ndusi a plaidé lundi 23 mai, pour une couverture sociale universelle, en associant des programmes contributifs obligatoires et non contributifs. 

« Le présent séminaire technique devra introduire les régimes contributifs et les attendre de manière progressive, en commençant à les rendre accessibles à certains groupes de travailleurs », affirme Claudine Ndusi.  

La ville de Kinshasa abrite du 23 au 24 mai le séminaire technique de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS). Plusieurs pays d’Afrique centrale prennent part à ce forum dont le Tchad, la Centrafrique et le Cameroun. 

Cette rencontre est organisée avec l’appui de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). 

Ce forum planche sur la « problématique de l’extension de la couverture sociale aux populations non encore couvertes d’Afrique Centrale. 

Il vise à améliorer l’accès aux services de sécurité sociale à travers les pays d’Afrique centrale. 

Il entend également et surtout de mettre fin aux inégalités d’accès à la sécurité sociale auxquelles se heurtent certaines catégories de la population de cette région, assure le Directeur général de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS). 

« L’extension de la couverture de la sécurité sociale vise à ce que tous ceux qui peuvent prétendre à la sécurité sociale particulièrement les populations difficiles à couvrir puissent avoir accès », indique Jean-Simon Mfuti, directeur général de la CNSS. 



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.