Le sénateur Louis Mbonga Magalu se retire de la course pour la désignation d’un juge constitutionnel pour le compte du Parlement de la RDC. Il a déposé sa lettre de désistement samedi 28 mai au Président de la Chambre haute, Modeste Bahati.

« Je viens communiquer à l’opinion nationale et internationale que j’ai reçu la lettre du sénateur Louis Mbonga Magalu qui était candidat juge à la cour constitutionnelle vient de se retirer de la course », a annoncé Modeste Bahati, en sa qualité de président du Congrès.

Dns sa lettre remise au président du Sénat, Louis Mbonga évoque « des raisons de convenance personnelle ».

Un geste salué par le Président de la Chambre haute qui affirme que le candidat Louis Mbonga a voulu « préserver l’honneur et la dignité du Parlement congolais.

« Nous le remercions pour ce geste patriotique. Il a été soutenu par tous les députés et sénateurs », a poursuivi Modeste Bahati.

Après ce désistement, le Sénat ne présentera au Parlement que le nom du candidat Manzia Dieudonné.

Sortie de crise? 

L’Assemblée nationale et le Sénat n’ont pas pu se départager à l’issue du Congrès de vendredi 28 mai pour désigner le candidat à la Cour constitutionnelle qui devra remplacer le juge Polycarpe Mongulu, décédé en avril dernier. Le président de la Chambre haute avait invité les sénateurs à ne pas prendre part à cette réunion « irrégulière ». Cependant, plusieurs élus des élus y ont participé.

Pendant le congrès, le Sénat avait présenté deux candidats, dont Mandza Andie Dieudonné et Mbonga Magalu Louis.

Selon constitution, la Cour constitutionnelle est composée de 9 juges. 3 sont désignés par le Conseil supérieur de la magistrature, 3 par le président de la République et 3 autres par les deux chambres du Parlement, à savoir le Sénat et l’Assemblée nationale.

Le Sénat estime qu’au nom « de l’équilibre parlementaire », le juge devra à désigner devra provenir de son institution, étant donné que les deux juges désignés par l’Assemblée nationale sont encore en fonction. Cependant le caucus de députés et sénateurs de la Mongala ont, de leur côté, choisi le candidat Léon Mondole.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.