mer. Août 17th, 2022


Dans leur communication parvenue à la rédaction de NEWS.CD ce mercredi, le Conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre (CNSA) en sigle a étalé une liste des constats qu’il a fait en République démocratique du Congo ces derniers jours.

Ces constats faits ont été discutés à l’issue d’une réunion qui s’est tenue mardi en session ordinaire hebdomadaire dans la salle des réunions sise sur l’avenue colonel Lukuna dans la commune de la Gombe à Kinshasa la capitale, et c’est sous la présidence de monsieur Joseph Olengankoyi.

Dans leur réunion, CNSA a débattu au tour des questions du climat socio- politique de la République , mais également en prévision de la célébration des festivités marquant le 62 ème anniversaire de l’indépendance de la RDC .

Réuni au tour d’une table, le Conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre a entre autres constaté :

  • La résurgence de l’intolérance politique entraînant la fuite et la vie en clandestinité de certains leaders politiques et d’opinion ;
  • L’existence à travers les prisons du pays , des cas de prisonniers politiques et d’opinion amnistiés mais non encore libérés ;
  • Les dysfonctionnements de l’appareil de l’état , notamment par réinstauration des cachots et autres lieux de détention illégaux dont le chef de l’état avait proclamé la suppression lors de son discours d’investiture du 24 janvier 2019 ;
  • La reprise de la répression policière brutale des manifestations .

Dans la foulée, le CNSA de Joseph Olengankoyi a toutefois recommandé au gouvernement de Sama Lukonde de mettre en œuvre les politiques publiques appropriées qui vont permettre le rétablissement de la confiance dans les institutions de l’État .

Il a en outre appelé tous les ministres à l’exécution de l’engagement du chef de l’état devant la nation , cette institution exhorte notamment aux autorités de supprimer tous les lieux de détention illégaux .

Dans un autre chapitre, rappelons que le CNSA est qualifié d’une institution juridiquement obsolète et budgétivore parce qu’il a , selon Steve Mbikayi a déjà atteint sa mission après sa naissance fin 2016 suite à la culture du dialogue qui a élu domicile dans l’arène politique congolaise, oblige les opposants au régime du président Joseph Kabila, la majorité présidentielle et la société civile de négocier pour trouver une issue à la crise politique due à la prétendue non tenue des élections dans les délais constitutionnels.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.