La tenue du congrès sur la désignation d’un juge à la Cour constitutionnelle est fixée pour ce vendredi 27 mai. 

Un terrain d’entente a été trouvé entre les présidents de deux chambres du parlement sur le juge, devant remplacer Polycarpe Mungulu décédé en avril dernier. 

Le bureau de l’Assemblée nationale avait en effet désapprouvé l’initiative du Sénat, consistant à recruter et sélectionner des candidats et à faire voter une résolution unilatérale de désignation d’un juge à la Cour constitutionnelle. Il jugeait  cette démarche non républicaine et antidémocratique. 

« Comportement irresponsable » 

De leur côté, les députés nationaux du Nord-Kivu et de l’Ituri se disent déçus de comportement qu’ils qualifient d’irresponsable des présidents de deux chambres du Parlement, « qui perdent leur temps à se disputer sur des futilités ».  

Selon deux d’entre eux, Gratien Iracan et Jean Baptiste Muhindo, toutes les institutions du pays devraient se mobiliser pour soutenir l’armée congolaise, défendre la ville de Goma face, à l’agression rwandaise et combattre toutes les forces négatives en Ituri et au Nord-Kivu.  

« Les attaques armées du M23 tout près de Goma devraient mobiliser toutes les institutions dont le Parlement pour soutenir les FARDC et défendre le territoire national », estime Jean Baptiste Mohindo. 

De son côté, le député Gracien Iracan justifie la crise sécuritaire dans l’Est du pays par l’irresponsabilité et l’incompétence des autorités du pays.

Pour lui, certains responsables de ce pays devraient être poursuivis pour haute trahison. 



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.