Vendredi, le président de la République démocratique du Congo Félix Thsisekedi a présidé en visioconférence la cinquante- cinquième réunion du conseil des ministres. Une réunion qui a connu la participation de nombreux membres du gouvernement de Sama Lukonde pour évoquer comme d’habitude des questions qui occupent la politique du pays .

Prenant part dans cette réunion, le ministre de l’Agriculture, Désiré M’Zinga Birihanze a présenté au conseil le deuxième dossier relatif au Programme d’intervention agricole saison A 2022-2023.

«La République Démocratique du Congo, a souligné le Ministre de l’Agriculture, est dotée d’énormes ressources agropastorales, forestières, minières et halieutiques. Cependant, le pays a du mal à satisfaire les besoins alimentaires de plus de 80 millions des congolais»,indique le compte rendu.

Et de poursuivre : En recourant à l’importation des produits pour lesquels il dispose pourtant d’un avantage comparatif avéré, notre pays dépense des sommes importantes en devises pour couvrir les besoins en denrées alimentaires.

Par ailleurs, Le dossier présenté par le Ministre de l’Agriculture se propose de répondre aux assignations du Gouvernement relatives à la mise en place de la filière agricole comme stratégie alternative face aux effets pervers dus au changement climatique, à la pandémie à Covid-19 et à la crise induite par le conflit russo- ukrainien.

Les objectifs de ce programme sont entre autres:

  • L’amélioration de l’offre intérieure ;
  • La diversification et l’amélioration de la productivité agricole ;
  • La redynamisation de la chaine des valeurs ;
  • L’amélioration des revenus des producteurs agricoles ;
  • La création d’emploi et la lutte contre l’exode rural ;
  • L’amélioration de la diversité économique et la balance commerciale ;
  • L’économie des devises par la réduction des importations.

Pour réussir ce projet, le financement doit tenir compte du calendrier et le Gouvernement devrait exonérer ce programme de toutes les taxes qui plombent la structure des coûts de production en amont et en aval, a conclu le Ministre de l’Agriculture, souligne le compte rendu.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.