Le Conseil de sécurité de l’ONU a déploré, mardi 24 mai, l’activisme des groupes armés dans l’Est de la RDC.

Dans une déclaration faite à la presse, les membres de cet organe ont salué les efforts des FARDC, avec le soutien de la MONUSCO, de faire face à la menace de ces milices armées.

Ils condamnent fermement l’attaque du M23 contre les positions de la MONUSCO et des FARDC.

Une attaque perpétrée le 22 mai dans la région de Shangi, au Nord-Kivu.

Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle les autorités congolaises à « mener rapidement des enquêtes en vue de traduire en justice les auteurs des attaques, visant les casques bleus.

Cette structure onusienne exprime également sa préoccupation face à la « situation humanitaire actuelle », dans l’Est de la RDC. 

Une situation marquée par une augmentation significative du nombre de personnes ayant besoin de protection et d’assistance humanitaire.

Cet organe se félicite de l’engagement des signataires de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération à faire face à la menace des groupes armés, opérant dans l’Est de la RDC.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.