mar. Août 16th, 2022


De nouveaux combats ont été signalés ce dimanche 22 mai matin dans la zone de Shangi, près la colline de Runyonyi dans le groupement de Jomba, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). L’armée congolaise, appuyée par les troupes de la MONUSCO, a repoussé une attaque des rebelles du M23, selon les sources onusiennes. Le bilan officiel de ces affrontements n’est cependant pas connu.

C’est à 04 heures du matin de ce dimanche que les rebelles du M23 ont attaqué les positions des FARDC dans le secteur de Shangi dans le groupement Bweza, environ à 10 km au sud de Jomba.

Visiblement, selon les mêmes sources, les rebelles M23 avaient l’ambition d’occuper les axes de Kisigari et Rugari pour déboucher au camp de Rumangabo.

Les sources onusiennes et celles de l’armée gouvernementale affirment que les troupes de la MONUSCO ont appuyé l’armée pour faire face à cette tentative d’attaque.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola II, le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko, a précisé que les combats se poursuivaient dans la zone que l’armée contrôle. Selon lui, les éléments du M23 ont pris la fuite et se sont retranchés encore sur la colline de Runyonyi, où de violents combats appuyés par des hélicoptères combats des FARDC se sont poursuivis.

Sur le théâtre des opérations, les troupes de la MONUSCO mènent des patrouilles de combats dans ces secteurs afin   de surveiller les zones où les populations civiles  sont concentrées en vue d’assurer leur protection mais aussi d’apporter les premiers secours en cas de nécessité.



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.