Sous l’initiative du vice premier ministre ministre de la fonction publique , Jean-Pierre Lihau, le chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde a présidé, lundi 23 mai au bâtiment de l’administration Publique, la cérémonie du processus d’identification biométrique des agents certifiés réguliers des services centraux dans le fichier de référence de l’administration Publique( FAP).

Dans son allocution, le premier ministre a félicité tous les agents ayant pris part à ce travail qui revêt une importance capitale dans la maîtrise des effectifs de l’administration Publique.

«Ici juste un mot d’encouragement au travail que nous sommes venus lancer. Comme vous le savez, la Fonction Publique a été élevée, selon la volonté de son Excellence, monsieur le Président de la République en Vice-Primature et le Vice-Premier Ministre de la Fonction Publique l’a mentionné. Mais nous avons voulu lui donner une autre mission plus précise, notamment celle de la modernisation de la Fonction Publique. Et comment parler de modernisation si on ne parle pas de numérisation, si on ne parle pas de digitalisation ? Et donc, ici une matérialisation de ce vœu tel qu’inscrit dans notre programme du Gouvernement. Je voudrais féliciter non seulement tous les agents qui ont participé à ce travail participatif qui demande l’adhésion de tous pour que nous puissions réussir. Je voudrais vous remercier vous les agents publics qui permettez que nous puissions accomplir cette mission. Je vais aussi, au-delà de ça, remercier et féliciter Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique pour cette matérialisation », a dit le Premier Ministre.

Par ailleurs, le premier des ministres a promis poursuivre ces opérations dans l’ensemble de 26 province de la République Démocratique du Congo.

«Ce travail qui devra se poursuivre en provinces pour être finalisé va permettre une meilleure gestion, comme cela a été annoncé, de notre Administration Publique. Ne l’oublions pas, toute la structure de l’Etat repose sur vous. C’est vous la sève de cet arbre qui est l’administration de la République démocratique du Congo. Nous devons nous appuyer sur vous, non seulement de vos conditions mais surtout de votre gestion. Et par-delà bien-sûr, comme vous le savez dans tout le processus de numérisation et de digitalisation, il y aura au bout du compte de ce numéro unique, cet identifiant unique, cette mutualisation que nous voulons. Donc ici je voudrais encore féliciter le travail qui a été fait, encourager qu’il puisse se poursuivre et finalement, être bouclé. Cela permettra aussi de faire des épargnes au pays au moment où nous somme à l’ère où nous nous battons pour la maximisation de nos recettes », a-t-il conclu

Peu avant Sama Lukonde, Jean-Pierre Lihau, ministre de la fonction publique, avait dressé un tableau sombre de l’administration publique à l’avènement du gouvernement des warriors.

Il estime que pour parvenir à une mise en place d’une administration publique efficace et intègre, moderne, du service citoyen, il faille envoyer près de 350 mille agents en retraite. En outre,Il faut maîtriser les effectifs en rationalisant les recrutements avec une considération préalable des vacances des postes.

À la fin de cette cérémonie, le premier ministre a remis, de manière symbolique, deux cartes biométriques à deux secrétaires généraux de l’administration Publique, avant clôturer sa journée par une visite guidée dans les bureaux devant services d’identification biométrique des agents.

Samyr LUKOMBO



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.