mer. Août 17th, 2022


« Nous n’abandonnerons pas notre engagement envers Taïwan », a déclaré mercredi la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi, en visite sur l’île.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Les exercices militaires chinois annoncés en représailles à la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi violent les eaux territoriales taïwanaises, a affirmé le ministère de la Défense de l’île mercredi 3 août. « Certaines des zones des manœuvres de la Chine empiètent sur (…) les eaux territoriales de Taïwan », a déclaré le porte-parole du ministère taïwanais de la Défense Sun Li-fang lors d’une conférence de presse. « Il s’agit d’un acte irrationnel visant à défier l’ordre international », a-t-il ajouté.

Le Japon s’est dit « préoccupé » face aux « actions militaires ciblées » promises par Pékin, dont certaines auront lieu à l’intérieur de la zone économique exclusive (ZEE) japonaise. Le pays « a exprimé sa préoccupation auprès de la Chine, compte tenu de la nature des activités militaires », qui incluent « le tir de munitions réelles », a déclaré le porte-parole du gouvernement nippon.

De son côté, la Corée du Sud a appelé au dialogue pour maintenir la paix et la stabilité dans la région. « La position de notre gouvernement est de maintenir une communication étroite avec les parties concernées […] considérant l’importance de la paix et de la stabilité dans la région par le dialogue et la coopération », a déclaré un responsable du bureau présidentiel à la presse. Nancy Pelosi doit se rendre à Séoul, la capitale sud-coréenne, mercredi.

« Aujourd’hui, notre délégation (…) est venue à Taïwan pour dire sans équivoque que nous n’abandonnerons pas notre engagement envers Taïwan et que nous sommes fiers de notre amitié durable », a déclaré Nancy Pelosi lors d’un événement avec la présidente de l’île, Tsai Ing-wen.

« Face à des menaces militaires délibérément accrues, Taïwan ne reculera pas » a réagi la présidente taïwanaise. « Nous allons (…) continuer à défendre la démocratie », a-t-elle affirmé lors de sa rencontre avec n Nancy Pelosi, qu’elle a remercié pour avoir « pris des mesures concrètes pour montrer (son) soutien indéfectible à Taïwan en ce moment critique ».





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.