Le Corps pour la protection des parcs nationaux et des aires protégées promet de traduire en justice toutes les personnes non attitrées qui s’arrogent le droit de vendre l’espace du jardin zoologique de Kisangani à des tiers. Le commandant de ce Corps, le général Major Albert Massi Bamba, a fait cette déclaration mercredi 18 mai, lors de la visite du zoo du chef-lieu de la Tshopo. 



Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.