mer. Août 17th, 2022


Quelques heures avant sa disparition, il avait été surpris dans le lit de sa patronne par le fils de celle-ci.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Le mystère va-t-il se dissiper ou s’épaissir ? Le corps d’un homme de 30 ans, Brice Louge, disparu en février dernier du village de Labarthe-Rivière, au pied des Pyrénées, a été retrouvé dans un canal proche, a appris France Télévisions d’une source proche du dossier, mercredi 3 août.

Une autopsie doit avoir lieu mercredi. Elle devrait permettre aux enquêteurs, qui, à ce stade, jugent plausibles un accident ou un suicide, d’écarter définitivement la piste criminelle. Cet ouvrier agricole s’était volatilisé au cours de la nuit du samedi 19 au dimanche 20 février. Un peu plus tôt dans la soirée, il avait été surpris dans le lit de sa patronne par le fils de celle-ci, avait indiqué le procureur de la République de Saint-Gaudens, Christophe Amunzateguy.

« Il y a beaucoup de fantasmes autour de cette disparition parce qu’il y a une histoire d’adultère », avait ajouté le procureur, soulignant le fait qu’une information judiciaire était ouverte pour « disparition inquiétante », pas pour homicide. Selon les avocats de ses parents, Brice Louge travaillait dans l’exploitation de ses patrons depuis une dizaine d’années, « comme homme à tout faire », que ce soit de la plomberie, de l’électricité ou des travaux agricoles. Joris Morer, l’un de ces avocats, a déclaré après la découverte du corps que ses clients, « dont vous imaginez l’état, vont enfin pouvoir faire leur deuil ».





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.