mar. Août 16th, 2022


L’annonce a été faite par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France. L’enfant est scolarisé dans une école primaire de la région. Pris en charge par les services de santé, il ne présente aucun signe de gravité selon le communiqué de l’ARS.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

C’est le premier cas de variole du singe chez un enfant en France. L’Agenre régionale de Santé (ARS) Île-de-France a publié samedi 25 juin un communiqué pour relater ce cas probable, « identifié au sein de la même fratrie. » L’enfant, qui ne présente aucun signe de gravité, est scolarisé dans une école primaire de la région parisienne. « Des mesures ont été prises avec l’Education nationale et un message a été adressé aux parents des enfants contacts à risque de l’école fréquentée par l’enfant », rapporte l’ARS.

En cas d’apparition de symptômes (fièvre, éruption cutanée), l’autorité de santé recommande de « solliciter le 15 en cas de besoin » et une consultation sera proposée « afin de faire bénéficier à l’enfant d’une vaccination si celle-ci est jugée nécessaire par le médecin », ajoute l’ARS. Elle indique que ses équipes et celles de Santé publique France « ont immédiatement débuté les investigations afin de retracer au plus vite la chaîne de contacts de l’enfant ».

Le virus n’avait touché jusqu’alors que des adultes. Le dernier bilan de Santé publique France, établi à la date de jeudi à 14h00, faisait état de 330 cas confirmés d’infection en France, dont 227 en Île-de-France.

Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé samedi 25 juin que la flambée mondiale de variole du singe était une menace sanitaire dont l’évolution était très inquiétante, sans atteindre pour le moment le stade d’une urgence sanitaire mondiale. 





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.