mer. Août 17th, 2022


L’explosion a eu lieu en début d’après-midi ce mercredi. Le bilan est de huit blessés, dont un grave.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Une explosion a retenti dans une poudrerie de Bergerac classée Seveso seuil haut, mercredi 3 août, en début d’après-midi, et a été suivie par un incendie, rapporte France Bleu Périgord. Huit personnes ont été blessées, dont quatre gravement, elles sont en état d’urgence absolue. Néanmoins, aucun pronostic vital n’est engagé. 35 personnes ont aussi été incommodées par les fumées.

Les autorités demandent aux riverains d’éviter le secteur.

Le risque de propagation est faible, compte tenu du peu de vent, indique la police à franceinfo. Le risque de toxicité est aussi faible, a affirmé la préfecture de Dordogne à franceinfo car « une fois que la nitrocellulose a explosé, il ne se passe plus rien ».

L’incident a eu lieu dans l’usine Manuco qui emploie 80 personnes sur le site d’Eurenco dont elle est une filiale. Elle fabrique de la nitrocellulose, utilisée dans la composition des poudres pour l’armement militaire, le tir sportif ou encore la dynamite.

Le site est classé Seveso seuil haut en raison du « risque incendie et toxique », du « stockage » et de la « manipulation de produits explosifs et d’acides » selon un document de la préfecture de Dordogne.

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.