Une banderole avec les prénoms des 129 victimes de féminicides en France depuis le dernier Festival de Cannes a été déployée ce samedi 22 mai sur les marches par le collectif Les Colleuses. La scène a été immortalisée en direct par le photographe Raymond Depardon dont le fils a réalisé le film projeté : « Riposte féministe ».

Camille, Léa, Nadine, Alexia, Cécile, Camille, Elise… A Brest, à Saint-Etienne, à Compiègne ou encore à Marseille. Le prénom de femmes victimes de féminicide. 

Deux jours après l’action d’une femme seins nus sur le tapis rouge pour dénoncer les violences sexuelles perpétrées depuis le début de la guerre en Ukraine, une autre image est à retenir sur le tapis ce 22 mai.

Une immense banderole avec le nom de ces victimes de féminicides en France a été déployée par des membres d’un collectif féministe, « Les colleuses ».

Marie Perennès et Simon Depardon ont suivi pendant des mois le mouvement des colleuses contre les violences sexuelles. Leur film documentaire « Riposte féministe » va à la rencontre de collectifs à travers la France pour recueillir la parole des militantes et des femmes.

Le fils du célèbre photographe (Raymond Depardon présent sur le tapis rouge ce dimanche) a filmé leur combat quotidien.

Le film était projeté ce dimanche après-midi.

Le film est présenté en séance spéciale au Festival de Cannes et se veut un documentaire important pour comprendre ce mouvement.





Source link

By cftv1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.